La Tweet_week du 27 janvier 2016

Le cri de la semaine 

lekti droit

Confronté à l’insertion de verrous numériques dans les epub, Joël Faucilhon, de Lekti, s’interroge sur le « droit moral » des plateformes d’imposer des DRM, contre l’avis même des éditeurs. Liberté de l’éditeur et homogénéisation des pratiques commerciales ne font pas toujours bon ménage.

Bonne occasion de lire ou relire les extraits de son  livre « Rêveurs, marchands et pirates » qui a conservé toute son actualité.

La Loi de la semaine

projetLoiNum

Faisons appel à Wikimedia pour une lecture pertinente du projet de loi pour une République numérique. Que va-t’il rester des propositions d’ouverture ? Sans doute peu de choses, sinon, une action pédagogique près des parlementaires, dont le niveau de culture numérique peut (et doit) nous affliger.

(Rappelez-vous combien la DADVSI [article en .PDF] et la loi Prisunic avaient déjà suscité incompréhension de leur part et opposition.)

Cinq points importants ont été soulevés et ont fait l’objet d’amendements :  définition positive et la protection des communs de la connaissance / création d’un domaine commun volontaire / priorité aux logiciels libres et aux formats ouverts dans le service public national et local / création d’une liberté de panorama / autorisation de la fouille de textes et de données pour la recherche.

Et pour suivre le processus législatif : le dossier de l’Assemblée nationale

La méthode Coué de la semaine 

marketing_fauchés

Un peu de légèreté dans ce monde qui geint. Comment faire face aux sollicitations d’une médiation numérique avec seulement deux mains (dont un pouce), trois écrans et un clavier?

Canopée nous propose d’automatiser – avec raison – les opérations de veille et de curation. Parce que « l’animation d’une communauté prend de plus en plus d’importance dans la médiation vers les collections et les services d’une bibliothèque. »

Le tour d’horizon des plateformes Latergram, Social Bro, Nuzzel, sociallymap, Repost, Overgraph, Hootsuite ou Buffer laisse une belle marge de manoeuvre aux médiateurs.

Deux précautions cependant : avoir du contenu qui va bien et… ne pas trop laisser entrevoir  combien ce travail est au-to-ma-ti-sé. Sauf à parler aux robots.

Le bonus de la semaine : Biens communs par Valérie Peugeot

ValeriePeugeot

Valérie Peugeot milite depuis longtemps pour une vision largement partagée des communs. Son passage au Conseil national du Numérique aura permis de « vulgariser » ces idées auprès d’un public de professionnels pas toujours acquis à l’idée du partage non marchand. Et vous ? Comment appréhendez-vous ces nouvelles formes de diffusion de la culture ? Avec quels outils méthodologiques ?

(Téléchargement possible en .PDF)

 

A bientôt.

 

2 Comments

  1. Jennabel dit :

    Your article pecfretly shows what I needed to know, thanks!

  2. Site Francais dit :

    Coucou, encore un superbe texte concis et précis. J’adore parcourir vos résumés intéressants qui nous présentent toujours d’excellents thèmes. Cordialement. Un fervant lecteur de vos écrits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com